Annonces

ML Cohen

Atelier Calligraphie

Notre communauté a le plaisir de recevoir...
Liz AZRIA, artiste calligraphe,
les 17 et 18 novembre

 

Elle nous présentera ses œuvres le 17 novembre prochain à 19H juste après la havdalla.

Une partie de la vente sera destinée à des associations œuvrant pour la lutte contre les incendies dans le Sud d’Israël.

 

Le 18 novembre à 14H30, elle nous proposera un atelier calligraphie, pour les enfants et les adultes.

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire, une participation aux frais de 10 € est sollicitée.

Liz est à ce jour une des très rares femmes calligraphes, et de surcroît, à utiliser l’hébreu.

 

Née à Sfax, en Tunisie, déjà enfant, Liz trouvait dans l’art et tout particulièrement le dessin, un équilibre bénéfique et un bon moyen de satisfaire sa recherche continuelle du perfectionnisme. Enfant curieuse, vive d’esprit, débordante d’énergie, elle s’approprie rapidement ce mode d’expression et cet “épenchoir” de sensibilité qu’est le pinceau. Exigeante et aimant jouer avec les mots, elle s’essaye également à l’écriture. Avide de savoir et de connaissances, Liz consacra ses études à la recherche et assouvit pleinement sa passion pour les mots. Ayant appris de culture et de cœur la langue hébraïque et toujours aussi curieuse et entière dans sa passion, elle décida de tirer meilleur avantage de ses études et choisit donc un parcours scolaire atypique qui enrichit son art encore à ce jour.

Titulaire d’une Licence de langues, littératures et civilisations étrangères en Hébreu Liz a pu retourner aux sources même de la langue hébraïque et en comprendre le contexte, le cadre et l’histoire. Elle continua par un D.E.A et un mémoire sur ”Les juifs en Tunisie, croyances et superstitions” ainsi qu’un doctorat de langues, littératures et civilisation juive. C’est pendant ses années de recherches que Liz entreprend son apprentissage de la Calligraphie.

 

Elle reçoit son enseignement du célèbre Calligraphe et Auteur Franck Lalou ; et en sa compagnie elle se perfectionne aux différents styles graphiques, mouvements, sens, et directions des lettres. Séduite par cette spiritualité dans l’union de la perfection, de la sobriété et de la pureté, Liz a réussi à assaisonner son art de paillettes de savoir et de clins d’œil aux traditions et aux superstitions dont elle a appris les subtilités.

En parallèle et ayant envie de faire ressortir d’autres sensibilités calligraphiques Liz s’intéresse à la peinture. Cependant elle tient à rester avant tout calligraphe et commence la peinture en utilisant essentiellement des couleurs pastelles. Dans la peinture de Liz et son utilisation des matières, transparaît rapidement ses origines et son amour pour l’Orient. Les dorures omniprésentes et les contrastes très forts, ombres et lumières, ajoutent et caractérisent le côté spirituel profond qu’il y a dans chacune de ses toiles. En utilisant et maniant cette technique des plus anciennes, Liz démontre que de cet art antique qu’est la calligraphie, on peut tirer une essence créatrice d’œuvres contemporaines.

Par la magie des mots ou des lettres qu’elle choisit, ainsi que l’aura et la signification de ceux-ci, Liz souhaite évoquer et susciter le bonheur, la bénédiction, la réflexion… mais toujours par la contemplation et le symbolisme employés : les toiles de Liz se veulent spirituelles…

 

 

A.C